Micropaiement, une solution utilisée sur de nombreux sites web, qui permet aux internautes de payer via la facture téléphonique.

En premier lieu, il faut comprendre que, comme son nom l’indique ce mode est utilisé pour de micros transactions.

De plus, il est interdit de proposer des produits physiques ou réels par appel surtaxé, mais uniquement des biens ou services dématérialisés.

L’appel surtaxé / micro-paiement est un mode de paiement très encadré en France et dans de nombreux pays. Les éditeurs veillent donc à respecter les Recommandations Déontologiques.

Quels sont les avantages du micropaiement ?

Pour le webmaster / éditeur des services :

  • Facilite l’achat impulsif
  • Simple et rapide à mettre en place
  • Ne pas s’embêter avec des impayés
  • Proposer une solution appréciée
  • Avoir un paiement rapide des fonds

Pour l’utilisateur / l’appelant :

  • Solution de paiement anonyme
  • Pas de saisie d’infos bancaires
  • Paiement rapide, par téléphone
  • Aucun suivi sur relevé de paiement

Et on ne parle que d’une petite liste d’avantages qu’offre le micro-paiement pour les éditeurs / utilisateurs.

L’appel surtaxé, également appelé « Audiotel » est donc une solution à mettre en place si le contenu ou service que vous proposez le permet.

Comment mettre en place le micropaiement ?

Pour cela, il faudra vous rapprocher d’un prestataire de micro-paiement ou d’un Opérateur SVA, afin de créer un numéro surtaxé en France.

Attention à choisir le bon fournisseur, qui vous accompagnera dans la légalité à 100% de vos services, sous peine de perdre + que gagner.

Je vous conseille de vous tourner vers un Opérateur Télécom, spécialisé dans la monétisation de services vocaux.

La solution s’installe en quelques clics, la plupart des fournisseurs proposent des encarts prêts-à-l’emploi ou une API pour développeurs.

En conclusion, il est favorable de proposer l’appel surtaxé comme un moyen de paiement sur son site internet.

Que ce soit pour monétiser l’accès à une page, une vidéo, un contenu, une fonction, etc…

Prenons le cas d’un site communautaire, qui restreint l’accès ou un « grade » à une partie de la communauté ayant contribué financièrement au projet.

Le micro-paiement serait une solution idéale pour financer / accéder à ce statut.

De même, il est possible de mettre en place un service de micropaiement sans code, identifiant l’utilisateur en premier lieu via une saisie de son n° appelant.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *